jeudi 17 mars 2011

Finalement le dos d'âne posé il y a une semaine sous le portail battant automatique a été retiré comme il fallait s'y attendre ; entre temps les amortisseurs ont en pris un coup.

Le dos d'âne a repris sa place initiale.


Le portail entre-temps a été réparé, l'ouverture et la fermeture automatique se font pour le moment sans problèmes.

Retour à la case départ d'il y a deux semaines.

Edit (18 mars 2011).
Le portail est ENCORE de nouveau en panne et ne se referme pas automatiquement, c'est reparti !!

vendredi 11 mars 2011

Les infiltrations dans le hall d'entrée du BÂTIMENT B s'étendent. L'eau coule par le faux plafond au milieu du hall et laisse des cloques et des traces jaunâtres.


Cette semaine, le portail battant automatique donnant accès aux sous-sols refait des siennes. La porte reste bloquée lorsqu'elle s'ouvre et ne se referme pas ; les garages sont accessibles aux personnes étrangères à la résidence, avec les problèmes rencontrés précédemment. Le portail pouvant tout de même se fermer manuellement, heureusement il existe des résidents pour penser à le refermer après leur passage.


C'est aussi cette semaine que s'est enfin décidée la pose du "dos d'âne" pour masquer l'espace sous le portail. L'ennui est que ce dos d'âne est trop haut et laisse la sensation désagréable que le dessous de la voiture frotte au passage des roues arrières. Même en le franchissant très lentement, les secousses sont rudes.

Ce sparadrap conforte l'idée que la pose initiale de ce portail avec cette ouverture était une absurdité ; vu que la surface du sol n'est pas plane, un portail basculant aurait été plus judicieux.

dimanche 6 mars 2011

Le tube fluorescent commandé par détecteur de présence dans le local vélo a été changé.

jeudi 3 mars 2011

Re-fuite au BÂTIMENT B.

Alors que l'assurance avait lancé le feu-vert et octroyé la somme d'argent nécessaire à la restauration des halls d'entrée des deux bâtiments, que  la rénovation du hall d'entrée et du palier du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A était quasiment terminée, voilà que l'eau refait une percée dans les plafonds du hall d'entrée du BÂTIMENT B. 

Fort heureusement les travaux n'avaient pas encore commencé dans cette partie, il n'empêche que cela va de nouveau les retarder considérablement, d'autant que l'origine des fuites reste toujours incertaine. 

Il va falloir encore quelques semaines supporter la vue de ce hall d'entrée défiguré.