lundi 14 février 2011

Quelques beugs.

Les plaques des numéros des étages ont été collées avant que les portes ne soient peintes, bilan, certaines présentent des traces de peinture.

Il existe plusieurs modèles de poignées sur les portes des parties communes :



Une porte du sas de la cage d'escalier du deuxième sous-sol n'est pas peinte en saumon comme toutes les autres portes des parties communes :



D'ailleurs la serrure de cette porte encore blanche a été mal posée, la vis sort lorsqu'on tire sur la poignée pour ouvrir la porte.



Certains digicodes d'ascenseur (deux constatés à ce jour) présente une bizarrerie. On découvre une touche "A" au lieu de la touche "Étoile" et une touche "B" au lieu de la touche "Dièse".
Digicode de l'ascenseur du troisième sous-sol du BÂTIMENT B.
Digicode de l'ascenseur du hall d'entrée du BÂTIMENT A.
Digicode "standard" avec la touche "Étoile" et la touche "Dièse".

Une séquelle parmi d'autres des infiltrations dans les cages d'escaliers au niveau des sous-sols.
Un cache boulon qui retient le plexiglas où est gravé le nom de la résidence au dessus de la porte d'entrée du BÂTIMENT A a été omis.
Le pinceau a bavé sur l'inox de l'affichage numérique de l'ascenseur au quatrième étage du BÂTIMENT B.
Une applique murale dans le couloir du quatrième étage du BÂTIMENT B a été posée avec soin.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire