samedi 12 février 2011

Les sous-sols.

Les sous-sols sont accessibles :
  • aux voitures par une rampe dont l’entrée est située rue HEROLD, fermée par un portail battant commandée automatiquement à distance par émetteur. La pénétration des sous-sols en voiture est limitée aux possesseurs d’une télécommande nominative.
  • aux piétons :
  • par le portillon piéton avec serrure sécurisée attenant au portail du parking rue HEROLD.
  • par les ascenseurs équipés d’un digicode.
  • par l'issue de secours donnant sur la rue BERLIOZ, l'accès de l'extérieur est protégée par une serrure de sureté.
  • par une porte palière équipée d’une serrure de sûreté dans le hall d'entrée du bâtiment B. La porte s'ouvre de l'intérieur par une barre anti-panique.
Le sous-sol donne accès :
  • aux 80 places de parking et boxes répartis sur trois étages.
  • à un local pour les vélos, grillagé et protégé par une serrure à clef à l'entrée du parking.
  • à deux locaux techniques à serrure à clefs.
  • à deux locaux poubelles équipés de containers de tris sélectifs au premier sous-sol.
  • aux accès aux cages d'ascenseurs des deux bâtiments et aux escaliers de remontée. Chaque accès, traitée comme une ISSUE DE SECOURS est précédé d’un sas fermé par deux portes coupe-feu. 
Escalier de sortie de secours donnant sur l’extérieur rue BERLIOZ. (photo prise au niveau -1).
    Porte du sas donnant accès à l'escalier de remontée et à l'ascenseur du bâtiment A. (photo prise au niveau -3).
    Escalier de sortie avec accès extérieur au rez-de-chaussée du bâtiment A : la porte s'ouvre au rez-de-chaussée par une barre anti-panique. (photo prise au niveau -1).

    Les sous-sols sont équipés d’extracteur d’air à commande manuelle pour désenfumage, d’extincteurs à poudre, de pelles et de bacs à sable.

    Le parking de la Villa Harmonie ne reflète pas l'image que peut offrir de la rue la résidence : le gros œuvre est correct mais les finitions laissent à désirer.

    Les murs, poteaux et plafonds en béton armé ont été livrés bruts ... pourtant quelques traces de rouleaux de peinture sur les murs laissent penser que les murs et sols auraient dus être peints.
    Seuls les portes coupe-feu à chaque niveau, donnant accès aux sas des deux bâtiments sont peintes.


    Seul le plafond du premier sous-sol donne l'impression d'avoir été terminé grâce à l'isolant thermique.


    Sur le plafond nu des deuxième et troisième sous-sol, on peut y admirer d'anciennes traces d'infiltrations.
    On a du mal à croire que le parking n'a que deux ans !


    On dénote quelques aberrations.

    Initialement, il n'était pas prévu de prises électriques dans tout le parking. Heureusement l'acharnement d'un propriétaire a permis la pose d'une prise électrique à chaque étage attenant au sas du bâtiment B.

    Les locaux techniques d'EDF ne sont pas accessibles par la rue, la porte du garage a été placée avant.


    La porte du garage est une porte battante qui s'ouvre par le côté gauche et mérite à elle seule un paragraphe. Fermée il existe un espace entre le haut de la porte et le sol (voir la photo précédente), un enfant pourrait s'y glisser. Il avait été prévu l'installation d'une sorte de "dos d'âne" métallique pour occuper cet espace mais faute d'être installé, il trône à l'entrée du parking. Sera-t-il posé un jour ?


    L'ouverture inhabituelle de la porte d'entrée du garage a engendré beaucoup de problème et de nombreuses interventions pour peaufiner les réglages. Celle-ci à un moment s'ouvrait, se fermait, se rouvrait, se refermait indéfiniment ou est restée bloquée ouverte pendant plusieurs semaines le temps de commander des pièces de rechange laissant ainsi le libre accès du parking à toute personne étrangère à la résidence ; des garages et des voitures ont par conséquent été vandalisées.

    Aujourd'hui la porte fonctionne correctement, seul un petit blocage lors de fermeture est à signaler. A noter également qu'elle ne grince plus lorsqu'elle s'ouvre et se ferme.

    Un câble électrique installé lors d'une des nombreuses réparations de la porte traverse de part et d'autre l'entrée du garage, retenu par un tuyau.
    Le boitier d'ouverture du portail jusqu'à maintenant protégé par un cadenas a été régulièrement forcé, probablement pour actionner manuellement l'ouverture du portail du parking.

    Heureusement depuis quelques jours le boitier est aujourd'hui triplement protégé.
    Le détecteur de présence qui permet d'allumer les tubes fluorescents lorsqu'on arrive au deuxième sous-sol semble défectueux, on reste dans l'obscurité jusqu'au prochain détecteur.

    D'ailleurs plusieurs tubes fluorescents ne s'allument plus depuis un moment.

    D'autres petits détails accroissent cet effet bâclé.

    Un tag maladroitement repeint.
    Le portail basculant d'un box non posé.
    Une belle tache d'huile au troisième sous-sol.

    Aucun commentaire:

    Enregistrer un commentaire