dimanche 27 février 2011

Jardin intérieur suspendu

L'accès au jardin intérieur suspendu se fait par le palier du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A rue HEROLD.

L'accès se fait par cette porte qui mène à un dégagement.
A gauche, la porte palière de l'appartement.
En face, une porte vitrée avec une serrure de sureté donnant accès au jardin suspendu.

Vue du BÂTIMENT B du jardin suspendu.

Un appartement du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A et un appartement du rez-de-chaussée du BÂTIMENT B chacun donnant sur le jardin intérieur sont mitoyens. Au dessus des plafonds de ces deux appartements qui possèdent également de larges terrasses a été aménagé un autre petit jardin suspendu.

jeudi 17 février 2011

Quelques plans d'appartement.

Studio de 30 m2. Bâtiment B. Appartement au troisième étage donnant sur la rue Berlioz.

2 pièces de 41 m2. Bâtiment A. Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 42 m2. Bâtiment B - Appartement au quatrième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 45 m2. Bâtiment A - Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 46 m2. Bâtiment B - Appartement au deuxième étage donnant sur le jardin intérieur.

3 pièces de 60 m2. Bâtiment B - Appartement au deuxième étage donnant sur la rue Berlioz.

3 pièces de 61 m2. Bâtiment B - Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

3 pièces de 87 m2. Bâtiment B. Appartement au cinquième étage en duplex donnant sur la rue BERLIOZ.

3 pièces de 75 m2. Bâtiment B. Appartement au cinquième étage en duplex donnant sur la rue BERLIOZ.

3 pièces de 80 m2 en duplex. Bâtiment A - Appartement au cinquième étage donnant sur le jardin intérieur.

5 pièces de 111 m2 en duplex. Bâtiment A - Appartement au cinquième étage donnant sur le jardin intérieur.
Il n'y a aucun appartement traversant dans la Villa Harmonie.
Chaque logement est équipé :
  • d'un combiné vidéophone qui permet l’ouverture de la gâche électrique de la porte d’entrée de l’immeuble et de la porte donnant accès aux circulations du rez-de-chaussée,
  • de portes palières en bois à âme pleine, pare-flammes, équipées d’une serrure 5 points, d’un œilleton et d’une poignée de tirage dorée, 
  • de volets roulants avec commande électrique dans le séjour et la chambre principale, 
  • d'un système réversible chaud/froid dans le faux plafond, 
  • d'un sèche serviettes dans les salles de bain et les salles d’eau, 
  • de lave-mains dans les toilettes, 
  • d'une terrasse ou loggia pour certains studios et tous les appartements.

mercredi 16 février 2011

Paliers d'étages et couloirs.

Les couloirs et halls d'étages sont accessibles à partir des escaliers et ascenseurs ; ils donnent accès :
  • aux appartements.
  • aux gaines techniques (alimentation en eau, en électricité, à la climatisation, aux câblerie de télécommunication : téléphone, TV/FM).
Les murs des paliers et des couloirs sont enduits d'un stuc saumon, les plafonds sont recouverts d'un revêtement vinylique blanc.
Les portes coulissantes palières des ascenseurs et les portes palières des appartements sont peintes en rouge.
Les sols sont revêtus de carrelage en grès cérame, assortis au marbre des sols des halls d'entrées et des ascenseurs.
L’éclairage, par appliques murales, est commandé par des détecteurs de présence.

Les halls d'étages et couloirs sont équipés d’un système de détection et d’alarme fumée et de désenfumage automatique.

A l'inverse du BÂTIMENT B, un grand nombre des paillassons fournis par le promoteur lors de la livraison ont été retirés ou changés par les résidents. Dommage, car certaines fautes de goût personnelles ne devraient pas être imposées dans les parties communes.

BÂTIMENT A (36 rue HEROLD) :

Les paliers des premier et deuxième étage comportent chacun cinq appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • deux appartements de trois pièces donnent sur la rue Hérold (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Ascenseur au palier du premier étage.
Palier du premier étage.
Palier du deuxième étage.
Les paliers des troisième et quatrième étage comportent chacun sept appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • quatre appartements donnent sur la rue Hérold : un studio à chaque extrémités et deux petits deux pièces au centre. (les quatre portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Palier du quatrième étage.
Le cinquième et dernier étage comporte six portes d'appartement, tous en duplex :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un cinq pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • trois appartements donnent sur la rue Hérold : un trois-quatre pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les trois portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Palier du cinquième étage.
BÂTIMENT B (25 rue BERLIOZ) :

Les paliers des premier et deuxième étage comportent chacun cinq appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • deux appartements de trois pièces donnent sur la rue Berlioz. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du premier étage.
Palier du deuxième étage. Les serrures de sureté posées couleur champagne ne sont pas en harmonie avec les boutons de porte ... dommage que le conseil syndical n'ait pas imposé de directives.
Les paliers des troisième et quatrième étage comportent chacun sept appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • quatre appartements donnent sur la rue Berlioz : un studio à chaque extrémités et deux petits deux pièces au centre (les quatre portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du troisième étage.
Palier du quatrième étage.
Le cinquième et dernier étage comporte six portes d'appartement, tous en duplex :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois-quatre pièces pour l'appartement proche de l'ascenseur, un cinq pièces au centre, un trois pièces au fond. (les trois portes à droite en sortant de l'ascenseur).
  • trois appartements donnent sur la rue Berlioz : un trois-quatre pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les trois portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du cinquième étage.

lundi 14 février 2011

Aires de stationnement pour 2 roues.

Aire de stationnement pour 2 roues.
Autre aire de stationnement 2 roues.
Dernière aire de stationnement pour 2 roues au troisième sous-sol. Il semble qu'il y ait un problème d'évacuation à ce niveau, l'eau y stagne régulièrement.


Il n'y a pas d'aire de stationnement pour 2 roues au premier sous-sol en raison de la présence des locaux à poubelles.

Local à poubelles.


Local poubelles du bâtiment A :


Local poubelles du bâtiment B, plus petit :


Les locaux à poubelles se trouvent au premier sous-sol, à côté des sas de chaque bâtiment. Ils sont bien entretenus et propres, l'employé de ménage est scrupuleux et minutieux, une chance pour la résidence !

Les murs sont revêtus sur un mètre cinquante de carrelage et peinture vinylique blanche au-dessus et aux plafonds.
Les sols sont recouverts du même carrelage.
Les locaux sont équipés d'un éclairage à tube fluorescent commandé par détecteur de présence, d'un robinet de puisage et de siphon de sol.

Cages d'escaliers.

Les cages d'escaliers menant aux étages sont accessibles :
  • à partir du palier du rez-de-chaussée au BÂTIMENT A.
  • à partir du hall d'entrée au BÂTIMENT B.
Les cages d'escaliers conduisant aux sous-sols sont accessibles :
  • à partir du hall d'entrée au BÂTIMENT A.
  • par l'issue de secours donnant sur la rue BERLIOZ, à droite de l'entrée du BÂTIMENT B.
Les cages d’escalier menant aux étages sont équipées de portes palières coupe-feu, d’un système de désenfumage automatique par puits d’évacuation, d'éclairage de sécurité par blocs autonomes, et sont percées d’une colonne sèche pour l’amenée d’eau vers les conduites d’incendie des pompiers.

Les issues de secours du sous-sol (cages d'escalier), circulations menant aux ascenseurs, sont précédées de sas fermés par deux portes coupe-feu et équipées d'éclairage de sécurité par blocs autonomes.

Les sols des paliers, circulations, escaliers et plinthes sont en béton brut lissé recouvert d'une peinture grise anti-poussière, les murs et plafonds sont enduits d'un crépi blanc.
Les garde-corps métallique à barreaudage vertical et les mains courante sont peintes en gris.
Les portes et huisseries des paliers, des sas et des circulations, sont peintes en saumon et sont toutes équipées de ferme-porte.
L'éclairage au plafond par hublots est commandé par des détecteurs de présence.

BÂTIMENT A :

La peinture du sol au rez-de-chaussée de la cage d'escalier menant aux étages est complètement dégradée.


Le palier de la cage d'escalier au dernier étage donne accès à l'exutoire de désenfumage et à la trappe d'accès au toit.


BÂTIMENT B :

Le palier de la cage d'escalier du dernier étage donne accès à l'exutoire de désenfumage et à la trappe d'accès au toit.

Les cages d'escaliers des sous-sols et les dégagements sont bâclées, à l'exception de celle qui mène au premier sous-sol.

Cage d'escalier menant au premier sous-sol du bâtiment B.
La sortie de la cage d'escalier au rez-de-chaussée (issue de secours des sous-sols) donne sur la rue Berlioz.

La cage d'escalier menant au premier sous-sol du bâtiment A a une baie vitrée donnant sur la rue Hérold.
La sortie de la cage d'escalier au rez-de-chaussée donne sur le hall d'entrée du bâtiment A.
Les cloisons en parpaings des circulations aux sous-sols n'ont reçu qu'une fine couche de peinture blanche, le rendu est médiocre, on devine les briques. Les séquelles des infiltrations accentuent cette impression de travail bâclé.

Mur en parpaing mal peint.
Mur en parpaing mal peint menant au premier sous-sol du bâtiment A.