vendredi 1 juillet 2011

Vandalisme

Ce soir, au alentours de 21 heures, quatre voyous dans la vingtaine ont été surpris en flagrant délit en train de tenter de forcer la serrure de la grille du local vélo à l'entrée des sous-sols. Lorsque la porte battante donnant accès aux sous-sols s'est ouverte, les jeunes pris sur le fait ont déguerpis. 
Après observation, ils ont essayé d'arracher le cylindre de la serrure pour entrer dans le local (cf. photos).

 
Manifestement ces jeunes se sont introduit lorsque un résident est sorti ou entré en voiture dans le parking sans attendre que la porte battante ne se referme comme il est recommandé de le faire.

Autre exaspération, le manque de respect de certains résidents.
Le miroir à côté de l'ascenseur au rez-de-chaussée du BÂTIMENT B par exemple, ainsi que la porte battante donnant accès aux appartements du rez-de-chaussée, le miroir et le panneau de commande de l'ascenseur sont recouverts de traces de mains ... et de manière exagérée cette fois !!!!! La personne qui nettoie ensuite (et qui met du cœur à l'ouvrage) mérite largement plus de considération, c'est HONTEUX.


Une nouvelle photo de la fuite d'eau provenant du garage au troisième sous-sol :

jeudi 30 juin 2011

Au niveau du premier sous-sol, à l'entrée de la place de parking n°64, l'eau ruisselle ... 


Le flocage isolant au plafond est gorgé d'eau.


La flaque au sol se remarque à peine tant la peinture au sol de cet étage est abîmée.


Au troisième sous-sol, l'eau s'écoule du garage mitoyen au sas donnant accès à l'ascenseur et à la cage d'escalier du BÂTIMENT A. 


La poussière qui est un fléau à cet étage s'infiltre partout, marcher en tong  peut s'avérer périlleux à certains endroits.
Certains résidents bâchent leur véhicule car en quelques jours ceux-ci sont recouverts d'une épaisse couche de poussière.

mardi 12 avril 2011

La peinture du hall d'entrée du BÂTIMENT B est terminée, il ne reste plus qu'à replacer la plante au centre.


Le faux plafond a été repeint impeccablement, par contre le stucco du mur autour du miroir est plus orangé que la couleur d'origine et n'est pas uniforme.


De plus, la peinture a bavé à plusieurs endroits sur le profil d'angle.

mardi 5 avril 2011

ALLELUIA !!!
Le trou dans le faux plafond du hall d'entrée du BÂTIMENT B a été rebouché ... signifiant que l'origine de la fuite a été identifiée. Espérons qu'il n'y ait plus de résurgences.
Plus qu'un coup de peinture ...

jeudi 17 mars 2011

Finalement le dos d'âne posé il y a une semaine sous le portail battant automatique a été retiré comme il fallait s'y attendre ; entre temps les amortisseurs ont en pris un coup.

Le dos d'âne a repris sa place initiale.


Le portail entre-temps a été réparé, l'ouverture et la fermeture automatique se font pour le moment sans problèmes.

Retour à la case départ d'il y a deux semaines.

Edit (18 mars 2011).
Le portail est ENCORE de nouveau en panne et ne se referme pas automatiquement, c'est reparti !!

vendredi 11 mars 2011

Les infiltrations dans le hall d'entrée du BÂTIMENT B s'étendent. L'eau coule par le faux plafond au milieu du hall et laisse des cloques et des traces jaunâtres.


Cette semaine, le portail battant automatique donnant accès aux sous-sols refait des siennes. La porte reste bloquée lorsqu'elle s'ouvre et ne se referme pas ; les garages sont accessibles aux personnes étrangères à la résidence, avec les problèmes rencontrés précédemment. Le portail pouvant tout de même se fermer manuellement, heureusement il existe des résidents pour penser à le refermer après leur passage.


C'est aussi cette semaine que s'est enfin décidée la pose du "dos d'âne" pour masquer l'espace sous le portail. L'ennui est que ce dos d'âne est trop haut et laisse la sensation désagréable que le dessous de la voiture frotte au passage des roues arrières. Même en le franchissant très lentement, les secousses sont rudes.

Ce sparadrap conforte l'idée que la pose initiale de ce portail avec cette ouverture était une absurdité ; vu que la surface du sol n'est pas plane, un portail basculant aurait été plus judicieux.

dimanche 6 mars 2011

Le tube fluorescent commandé par détecteur de présence dans le local vélo a été changé.

jeudi 3 mars 2011

Re-fuite au BÂTIMENT B.

Alors que l'assurance avait lancé le feu-vert et octroyé la somme d'argent nécessaire à la restauration des halls d'entrée des deux bâtiments, que  la rénovation du hall d'entrée et du palier du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A était quasiment terminée, voilà que l'eau refait une percée dans les plafonds du hall d'entrée du BÂTIMENT B. 

Fort heureusement les travaux n'avaient pas encore commencé dans cette partie, il n'empêche que cela va de nouveau les retarder considérablement, d'autant que l'origine des fuites reste toujours incertaine. 

Il va falloir encore quelques semaines supporter la vue de ce hall d'entrée défiguré.

dimanche 27 février 2011

Jardin intérieur suspendu

L'accès au jardin intérieur suspendu se fait par le palier du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A rue HEROLD.

L'accès se fait par cette porte qui mène à un dégagement.
A gauche, la porte palière de l'appartement.
En face, une porte vitrée avec une serrure de sureté donnant accès au jardin suspendu.

Vue du BÂTIMENT B du jardin suspendu.

Un appartement du rez-de-chaussée du BÂTIMENT A et un appartement du rez-de-chaussée du BÂTIMENT B chacun donnant sur le jardin intérieur sont mitoyens. Au dessus des plafonds de ces deux appartements qui possèdent également de larges terrasses a été aménagé un autre petit jardin suspendu.

jeudi 17 février 2011

Quelques plans d'appartement.

Studio de 30 m2. Bâtiment B. Appartement au troisième étage donnant sur la rue Berlioz.

2 pièces de 41 m2. Bâtiment A. Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 42 m2. Bâtiment B - Appartement au quatrième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 45 m2. Bâtiment A - Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

2 pièces de 46 m2. Bâtiment B - Appartement au deuxième étage donnant sur le jardin intérieur.

3 pièces de 60 m2. Bâtiment B - Appartement au deuxième étage donnant sur la rue Berlioz.

3 pièces de 61 m2. Bâtiment B - Appartement au troisième étage donnant sur le jardin intérieur.

3 pièces de 87 m2. Bâtiment B. Appartement au cinquième étage en duplex donnant sur la rue BERLIOZ.

3 pièces de 75 m2. Bâtiment B. Appartement au cinquième étage en duplex donnant sur la rue BERLIOZ.

3 pièces de 80 m2 en duplex. Bâtiment A - Appartement au cinquième étage donnant sur le jardin intérieur.

5 pièces de 111 m2 en duplex. Bâtiment A - Appartement au cinquième étage donnant sur le jardin intérieur.
Il n'y a aucun appartement traversant dans la Villa Harmonie.
Chaque logement est équipé :
  • d'un combiné vidéophone qui permet l’ouverture de la gâche électrique de la porte d’entrée de l’immeuble et de la porte donnant accès aux circulations du rez-de-chaussée,
  • de portes palières en bois à âme pleine, pare-flammes, équipées d’une serrure 5 points, d’un œilleton et d’une poignée de tirage dorée, 
  • de volets roulants avec commande électrique dans le séjour et la chambre principale, 
  • d'un système réversible chaud/froid dans le faux plafond, 
  • d'un sèche serviettes dans les salles de bain et les salles d’eau, 
  • de lave-mains dans les toilettes, 
  • d'une terrasse ou loggia pour certains studios et tous les appartements.

mercredi 16 février 2011

Paliers d'étages et couloirs.

Les couloirs et halls d'étages sont accessibles à partir des escaliers et ascenseurs ; ils donnent accès :
  • aux appartements.
  • aux gaines techniques (alimentation en eau, en électricité, à la climatisation, aux câblerie de télécommunication : téléphone, TV/FM).
Les murs des paliers et des couloirs sont enduits d'un stuc saumon, les plafonds sont recouverts d'un revêtement vinylique blanc.
Les portes coulissantes palières des ascenseurs et les portes palières des appartements sont peintes en rouge.
Les sols sont revêtus de carrelage en grès cérame, assortis au marbre des sols des halls d'entrées et des ascenseurs.
L’éclairage, par appliques murales, est commandé par des détecteurs de présence.

Les halls d'étages et couloirs sont équipés d’un système de détection et d’alarme fumée et de désenfumage automatique.

A l'inverse du BÂTIMENT B, un grand nombre des paillassons fournis par le promoteur lors de la livraison ont été retirés ou changés par les résidents. Dommage, car certaines fautes de goût personnelles ne devraient pas être imposées dans les parties communes.

BÂTIMENT A (36 rue HEROLD) :

Les paliers des premier et deuxième étage comportent chacun cinq appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • deux appartements de trois pièces donnent sur la rue Hérold (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Ascenseur au palier du premier étage.
Palier du premier étage.
Palier du deuxième étage.
Les paliers des troisième et quatrième étage comportent chacun sept appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • quatre appartements donnent sur la rue Hérold : un studio à chaque extrémités et deux petits deux pièces au centre. (les quatre portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Palier du quatrième étage.
Le cinquième et dernier étage comporte six portes d'appartement, tous en duplex :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un cinq pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • trois appartements donnent sur la rue Hérold : un trois-quatre pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les trois portes à droite en sortant de l'ascenseur).
Palier du cinquième étage.
BÂTIMENT B (25 rue BERLIOZ) :

Les paliers des premier et deuxième étage comportent chacun cinq appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • deux appartements de trois pièces donnent sur la rue Berlioz. (les deux portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du premier étage.
Palier du deuxième étage. Les serrures de sureté posées couleur champagne ne sont pas en harmonie avec les boutons de porte ... dommage que le conseil syndical n'ait pas imposé de directives.
Les paliers des troisième et quatrième étage comportent chacun sept appartements :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois pièces au centre et un deux pièces de chaque côté. (les deux portes à droite en sortant de l'ascenseur et la porte au fond du couloir).
  • quatre appartements donnent sur la rue Berlioz : un studio à chaque extrémités et deux petits deux pièces au centre (les quatre portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du troisième étage.
Palier du quatrième étage.
Le cinquième et dernier étage comporte six portes d'appartement, tous en duplex :
  • trois appartements donnent sur le jardin intérieur : un trois-quatre pièces pour l'appartement proche de l'ascenseur, un cinq pièces au centre, un trois pièces au fond. (les trois portes à droite en sortant de l'ascenseur).
  • trois appartements donnent sur la rue Berlioz : un trois-quatre pièces au centre et un trois pièces de chaque côté. (les trois portes à gauche en sortant de l'ascenseur).
Palier du cinquième étage.